CLAIRE & BRUNO

26 octobre 2016

Claire & Bruno passent sur Wéo

Demain mercredi 26 octobre à 15h45, Claire & Bruno : une histoire d'amour et de viande crue sera diffusé sur Wéo, dans un numéro spécial de l'émission Atout Court plein de barbaque et d'hémoglobine. Miam !

20161020_154737

J'y serai également invité en plateau, au côté d'Emily Tibbats, réalisatrice du frénétique "Zombies Run".

L'occasion de voir que :
- le film parle mieux que moi.
- j'ai vraiment besoin d'aller chez le coiffeur.

20161020_155321

Merci à Pictanovo d'avoir organisé tout ça ! Et merci à Pierre-Jérôme Montenot pour l'accueil saignant.

L'émission sera rediffusée le 28 octobre à 21h45 et le 30 octobre à 12h45.

Bon appétit !

Posté par liodeleb à 00:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


16 octobre 2016

Nouvelles d'automne

Alors que l'automne s'installe et que les feuilles des arbres prennent une teinte dorée, Claire et Bruno poursuivent leur petit bonhomme de chemin.

CB_SCREENSHOTS__0007

 

Tout d'abord, le film a été projeté au Fresnoy à Tourcoing, lors de la soirée "courts-métrages Pictanovo" du 15 septembre. Et il a été très bien accueilli : alors qu'une très faible portion du public était là pour le film (en tout, ce sont 6 films qui ont été projetés, en "avant-première" pour la plupart, dont Claire & Bruno), la salle a bien rigolé et a accepté de se laisser surprendre. Beaucoup se sont demandé ce que c'était que ce film, mais avec le sourire aux lèvres. Bref, que de bons retours ! Et une soirée très sympa avec une chouette variété de films. 

Le Fresnoy

Ensuite, avec la rentrée sont arrivées les premières réponses des festivals auxquels j'ai inscrit le film pendant l'été. Il a ainsi écopé de deux sélections :
- à l'Amazon Underground Film Festival, à Manaus au Brésil. Le film a été projeté il y a deux semaines dans une version sous-titrée en portugais.
- au Barcelona Planet Film Festival, un festival online international qui va se dérouler fin octobre.

Premières sélections, ça s'arrose !

 

Tchin !



En espérant qu'il y en aura beaucoup d'autres. En attendant, pour un film tourné dans la forêt de Raismes-Saint-Amand-Wallers, être projeté en bordure de la forêt amazonienne, c'est juste parfait.

Et en coulisses, quelques autres surprises qui risquent bien de se concrétiser très prochainement...

Posté par liodeleb à 16:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 septembre 2016

Dark Knight, le Tank

Portrait-BF-Dark Knight copy titre

 

Il y a un risque, loin d'être négligeable, à faire partie des milices, c'est celui de finir par être mordu. Les Barbara Fuckers ont beau avoir un code déontologique précis lorsque cet accident finit par arriver ("Moi vois zombie. Moi tue."), cela ne les empêche pas de craindre cette éventualité. C'est notamment le cas de Dark Knight, qui a mis, dans le choix de son équipement, l'auto-protection en avant, au détriment de la vitesse et de la dextérité. Un zombie qui le mord devra d'abord mâchouiller les épaisses couches de métal qui composent l'armure de plates que Dark Knight avait conservée dans son grenier en souvenir de son grand-père (qui devait être très très vieux).

 

Certes, Dark Knight est toujours à la traîne, et ne vise pas très bien, son champ de vision étant limité par son heaume (au grand dam de ses acolytes, qui doivent systématiquement lui faire des grands signes et lui montrer que non, ce ne sont pas des zombies). En revanche, ses coups de boule sont mortels.

 

Croquis Dark Knight_graphics

 

"- Vous devez avoir chaud, là-dessous.

- Mmmmm ? Ouééééoummmmmfff nnnngggggg mfu hon hon."

 

--- avec Raphaël Brisart dans le rôle de Dark Knight

Posté par liodeleb à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

04 septembre 2016

Grosse Biquette, la Chèvre

Portrait-BF_Grosse Biquette copy titre

 

Avez-vous entendu parler de la "Manœuvre Grosse Biquette" ? Eh bien, voici l'homme qui en est à l'origine. Ce bonhomme jovial a remarqué, un jour, que son embonpoint suscitait bien des convoitises auprès de la gent zombiesque. Aussi a-t-il eu cette idée de génie qui consiste à se positionner en terrain dégagé et à attendre que les zombies, mûs par leur appétit, sortent du couvert des arbres et se fassent dégommer par ses acolytes.

 

Grosse Biquette pousse le professionnalisme jusqu'à pousser des bêlements à faire gargouiller l'estomac le plus végétarien. Il imite le son des cloches à la perfection, aussi.

 

Il faut dire qu'on le repère de loin, avec sa perruque orange de camouflage qui cache une blessure à la tête, administrée accidentellement par Peace'n'Splotch, le sniper du groupe. La balle perdue ayant emporté une partie du cuir chevelu et quelques neurones, il arrive parfois à Grosse Biquette d'entrer dans son rôle de chèvre avec un peu trop de profondeur. Dans ces cas-là, on lui confisque son lance-grenades et on fait attention à ce qu'il n'aille pas brouter trop loin.

 

Croquis Grosse Biquette_graphics

 

"- En somme, lorsque vous êtes en situation d'appât, vous êtes obligé de faire confiance à vos collègues !

- En fait, ils m'ont déjà tiré dessus plusieurs fois, j'ai encore les balles dans le bide. Là. Et là. Mais bon, ça chatouille, hi hi ! Bêêêêê." 

 

--- avec Jean-Michel Lacherie dans le rôle de Grosse Biquette

Posté par liodeleb à 17:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

03 septembre 2016

Avant-première au Fresnoy le 15 septembre 2016

Pictanovo, partenaire du film, organise la projection de 6 courts-métrages en avant-première jeudi 15 septembre à 20h, au Fresnoy, à Tourcoing.

Ce sera la première projection publique de Claire & Bruno !

Inscription obligatoire sur le site de Pictanovo.

 

 

Ça va saigner.

Posté par liodeleb à 19:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Mister_Death, le Medic

Portrait-BF-Mister_Death copy titre

 

Avec sa fière allure, sa démarche de militaire et son équipement high-tech customisé à l'aide de têtes de mort et autres symboles rigolos brodés à même ses habits militaires, Mister_Death a gagné le dernier concours du survivant post-apocalytique le plus cool de la semaine.

 

En plus de cela, Mister_Death est un membre respecté des Barbara Fuckers, puisqu'il assure les fonctions de médecin du groupe. Souvent à couvrir les arrières de ses congénères, il n'hésite pas à se ruer dans le feu de l'action afin d'administrer les premiers soins à un collègue tombé au combat. Certes, puisque l'activité militaire des Barbara Fuckers consiste à zigouiller du zombie, les blessures consistent souvent en des morsures qui s'infectent rapidement et transforment l'infortuné en mort-vivant cannibale, tradition oblige. La tradition veut aussi que la seule solution pour prévenir la contamination consiste à loger une balle dans la tête de la victime, ce dont Mister_Death s'acquitte avec un empressement dans lequel pointe peut-être un peu trop d'enthousiasme.

 

Boutons de moustiques et autres piqûres de frelons composent également le quotidien de Mister_Death, les insectes ayant mystérieusement survécu à la Catastrophe.

 

Croquis Mister Death_graphics

 

- Drôle d'idée, pour un medic, de s'appeler "Mister_Death"...

- Je suis la tempête qui foudroie le pauvre hère mordu par le démon. Je suis le gardien qui escorte les âmes blessées dans l'au-delà. Je suis l'ange des ténèbres, qui drape les condamnés d'un linceul de chaos et de sang. Je suis la mort, qui s'abat sur les vivants et sur les morts-vivants.

- ... Euh, bien bien bien. Merci, Monsieur Mister_Death.

 

--- avec Mathieu Cathelain dans le rôle de Mister_Death

Posté par liodeleb à 00:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

30 août 2016

Moutarde of Hell, le Bactério

 

Portrait-BF-Moutarde of Hell copy titre

Taciturne, ce soldat répondant au mystérieux nom de Moutarde of Hell. Nul ne connaît son visage, qu'il garde en permanence caché sous un masque ne laissant apparaître que ses yeux – d'une froideur et d'une fixité à liquéfier le plus téméraire des zombies.

Selon ses acolytes, Moutarde of Hell poursuit, dans le chaos dégénéré de cette fin du monde, une croisade personnelle. Il est à la recherche de son frère jumeau, zombifié lors des premiers temps du Cataclysme. Auparavant, Moutarde of Hell travaillait au sein de l'industrie cosmétique, plus précisément en tant que "nez" dans la parfumerie. Une activité sociale qui manque d'utilité depuis l'invasion des zombies, aussi Moutarde of Hell s'est-il reconverti dans la guerre bactériologique. Il invente régulièrement de nouveaux gaz aussi dangereux que volatils, mais qui ne semblent hélas pas avoir beaucoup d'effets sur les adversaires des Barbara Fuckers. Au moins, Moutarde parvient à dégager la vue pour ses coéquipiers, des pans entiers de forêt se désagrégeant sous ses vaporisations chimiques.

On raconte que s'il porte en permanence un masque à gaz, ce n'est pas pour prévenir une mauvaise manipulation de ses gaz mortels, mais plutôt pour se protéger des mauvaises odeurs que dégage El Poncho.

 

Croquis Moutarde of Hell_graphics


- Si vos trucs ne marchent pas contre les zombies, ne vous êtes-vous pas dit que c'est peut-être parce qu'ils ne respirent pas ?
- …
- Euh... Je vais aller interroger vos collègues.

--- avec David Ritzinger dans le rôle de Moutarde of Hell

Posté par liodeleb à 00:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

26 août 2016

El Poncho, le Dynamiteur

 

Portrait_BF_El_Poncho_copy_titreEl Poncho, dont c'est le troisième pseudo après El Gringo et Poncho Villa, n'a, contrairement à ce qu'on pourrait penser, absolument rien de mexicain. S'il est attiré par ce pays, qu'il aurait bien du mal à situer sur une carte, c'est parce qu'il a un goût immodéré pour la vodka. La vodka n'a rien de mexicain, pourrait-on objecter, mais personne ne songe à contredire quelqu'un qui se promène avec des bâtons de dynamite accrochés un peu partout et dont la gourde est pleine de nitroglycérine.

Cet amoureux des explosifs s'évertue à élever la mise en charpie au rang d'œuvre d'art. Répandre les zombies en petits morceaux en faisant beaucoup de bruit, voilà une activité dont il ne se lasse pas. Tout le monde s'accorde à dire qu'El Poncho finira par péter un jour, surtout que, pour coller à son personnage, il se nourrit exclusivement de chili con carne.

Depuis qu'un accident malencontreux a réduit Lord Marcel en viande hachée à 5% de matières grasses (Lord Marcel avait une alimentation très équilibrée), El Poncho a hérité de la lourde responsabilité d'assurer les fonctions de musicien du groupe. Rien n'est plus beau, en effet, qu'une vaillante mélodie pour accompagner une charge héroïque, et tout le monde se souvient des notes galvanisantes du clairon de Lord Marcel. Pour assurer le relais, El Poncho s'est mis à l'harmonica, mais il faut reconnaître que ça rend un peu moins bien.

Moyenne

Croquis El Poncho_graphics

 

 

- Pourquoi avoir choisi l'harmonica, Monsieur El Poncho ? Ce n'est pas très mexicain.

- Si senor, y c'est muchas mexicanos. Latinas rio grande, aye aye caramba, viva la revolucion y don diego de la vega, ma qué uno pepito, de belin.

- Euh, muchas gracias, senor El Poncho.

 

--- avec Bernard Avez dans le rôle d'El Poncho

 

Posté par liodeleb à 00:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 août 2016

Peace'n'Splotch, le Sniper

 

Portrait-BF-Peace'n'Splotch copy titre

Nostalgique des années 70, Peace'n'Splotch se voit un peu comme un hippie post-apocalyptique. Mais face à des hordes de zombies cannibales, il n'y a guère de place pour l'amour libre ou le pacifisme de conviction. Qu'à cela ne tienne : Peace'n'Splotch a assez rapidement trouvé une solution, en choisissant la voie du tireur d'élite. Car à travers la lunette d'un fusil de précision, la guerre reste à bonne distance. Et lorsqu'à la suite d'un tir réussi, la tête d'un zombie explose et que sa cervelle se répand à qui mieux mieux, c'est le nirvana. La guerre de Peace'n'Splotch est une guerre propre, dans la mesure où elle ne tache pas les vêtements.

Il faut dire aussi que les balles tirées par son fidèle mais mal nommé fusil de précision se perdent souvent dans la nature, Peace'n'Splotch étant myope, astigmate, et perpétuellement sous l'emprise de champignons - qui, à son grand dam, ne sont pas très hallucinogènes, sauf pour ses intestins.

Lorsqu'il épaule, ses acolytes s'écartent avec prudence et attendent patiemment que Peace'n'Splotch fasse son office. Au moins, le bruit de l'impact détourne l'attention des zombies, qu'il s'agisse d'une tête qui fait ploutch ou d'un tronc d'arbre qui fait chpok.

 

 

 Croquis_Peace_n_Splotch_graphics

 

- Vous écoutez quel genre de musique ?

- Un peu de tout, mec. De la pop surtout. De la musique de djeuns qui te fait planer tout en haut dans le ciel avec les petits zoiseaux. C'est beau aussi, ça, les petits zoiseaux. Y en a des qui font cui-cui cui-cui cuiiiiiiiiiii, et puis tchip tchip, tchup tchup tchup, et rou, rouuuuu, rou, rouuuuuu...

- Merci Monsieur Peace'n'Splotch.

- Tu veux une taf ? C'est de la fougère. Ya même des trucs jaunes dessus. Mec, faut que t'essayes.

 

--- avec André Darmanin dans le rôle de Peace'N'Splotch

Posté par liodeleb à 18:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2016

L'affiche du film !

Affiche C&B

Posté par liodeleb à 20:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :